a25Nouakchott, 25/04/2018 - Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a supervisé, mercredi au centre des conférences internationales de Nouakchott, la cérémonie d’ouverture de la 62ème session de la commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), qui se tient pour la première fois en Mauritanie et durera deux semaines.

Cette rencontre réunit les institutions gouvernementales, les institutions parapubliques et les organisations de la société civile opérant dans le domaine des droits de l’homme à l’échelle du continent africain.

La session constitue une tribune, à travers, laquelle les pays africains exposent leurs expériences dans le domaine de la protection et de la promotion des droits de l’homme.

Elle permet également à ces pays aussi d’évaluer leurs activités dans le domaine et d’adopter un certain nombre de recommandations et d’engagements de nature à aider les pays africains à renforcer leur action dans le domaine juridique, surtout, au plan de la protection et de la promotion des droits de l’homme ainsi que la vulgarisation de leur culture.

La cérémonie inaugurale de la session a débuté par l’exécution de l’hymne de l’union africaine et celui de la Mauritanie par un groupe d’enfants qui ont illustré la richesse et la diversité de l’école mauritanienne.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine, du Président de l’Assemblée Nationale, M. Mohamed Ould Boïlil, du ministre secrétaire général de la présidence de la République, M. Cheikh Mohamed Ould Cheikh Sidiya, des membres du gouvernement, du commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire, M. Cheikh Tourad Ould Abdel Maleck, des hautes personnalités de l’Etat et d’un certain nombre des commandants des forces armées et de sécurité.