Néma,  27/10/2018 Le Commissariat aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile a lancé lundi à Néma un certain nombre de programmes et d’activités générateurs de revenus au profit de plusieurs citoyens dans la commune de Néma et dans ke regroupement des villages Amat Lekarich relevant de la commune d’El Mabrouk.

A travers le financement de ces projets, le commissariat vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens les plus nécessiteux grâce à l’exécution de politiques destinées à lutter contre la pauvreté et à l’accélération du rythme de la croissance dans les milieux pauvres.

Le commissariat financera ainsi 28 projets générateurs de revenu dans la commune de Néma et dans un pôle de développement intégré dans le regroupement des villages Emat Lekarich relevant de la commune d’El Mebrouk.

Le lancement de ces projets s’inscrit dans le cadre des festivités marquant le 58eme anniversaire de l’indépendance nationale.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le coordinateur du fonds national pour l’assistance et le secours humanitaire relevant du Commissariat aux Droits de l’Homme, M. Chrif Hamahoullah Ould Cheikhna a indiqué que les programmes financés ont été choisis suite à une évaluation de leur impact positif attendu sur les conditions de vie des populations, conformément à une vision participative constructive adoptée par le département.

Il a ajouté que ces projets contribueront à créer des opportunités d’emploi presque permanentes, renforceront le pouvoir d’achat des populations et lutteront contre la pauvreté et le phénomène de l’urbanisation anarchique qui constitue l’un des obstacles devant le développement du pays.

Pour sa part, le maire de la commune de Néma, M. Sidi Mohamed Ould Mohamed, a loué cette action du commissariat aux Droits de l’homme qui contribuera au développement de l’économie locale grâce au financement de projets générateurs de revenus.

Le lancement des projets s’est déroulé en présence du hakem de la moughataa de Néma et des autorités administratives et sécuritaires dans la wilaya.